Loading...

CHAPITRE IV

T E T R A

“ Qu’il y est des luminaires au firmament du ciel pour séparer le jour de la nuit… ” Genèse 1, 14

QUATRIÈME PRINCIPE

LE PRINCIPE DE POLARITÉ

Les Enseignements hermétiques affirment que la différence qui existe entre deux choses qui paraissent diamétralement opposées n’est qu’une différence de degré.

Ils enseignent que « deux extrêmes peuvent se concilier », que « la thèse et l’antithèse sont identiques en nature, mais différentes en degrés », et que « la réconciliation universelle des pôles opposés peut s’effectuer grâce à la connaissance du Principe de Polarité.

Ainsi La Loi et les lois sont les deux pôles opposés d’une même chose. Il en est de même du Principe et des Principes, de l’Esprit Infini et des Esprits finis.

LE KYBALION

« Qu’il me baise » (Cant. 1:2) : attachement d’amour souffle à souffle.

En effet, quatre souffles se rejoignent et deviennent un.

L’un donne un souffle à son ami et prend le souffle de cet ami auquel il s’est attaché. Il en résulte que son souffle et le souffle de son ami cela fait deux.

Il en va de même chez son ami.

Quatre souffles en résultent donc qui s’unissent ensemble dans ces baisers. « Des baisers de sa bouche » ( Cant. 1:2 ) : de ces baisers d’en haut qu’Il avait donnés auparavant.

Car en effet, l’amour de joie ne procède que des baisers du Souffle d’en haut dans celui d’en bas.

Zohar, sur le « Cantique des cantiques »